Institut de génie biomédical


Rechercher dans :



Génie clinique

Maîtrise professionnelle pour ingénieurs et physiciens

Introduction

La mission première d’un service de génie clinique en milieu hospitalier est de réaliser la gestion de la technologie médicale dans son ensemble et d’en assurer une utilisation optimale par tous les intervenants. Cette gestion implique une évaluation de la technologie médicale pour mieux réaliser les objectifs de sécurité, d’efficacité et d’efficience lors de l’administration des soins dans le cadre de la mission d’un centre hospitalier.  De façon pratique, les interventions de l’ingénieur clinicien regroupent, entre autres, les consultations professionnelles au niveau de la planification et de l’acquisition des équipements médicaux spécialisés, la formation des professionnels pour l’utilisation sécuritaire et efficace des équipements médicaux ainsi que la gestion des risques reliés à l’utilisation de la technologie médicale. Le schéma ci-dessous illustre diverses facettes du génie clinique.

 

facette du génie clinique

L’objectif de la maîtrise en génie clinique est de former des professionnels pouvant oeuvrer au sein du système de santé. L'Institut de génie biomédical (IGB) collabore avec des centres hospitaliers et des services sociaux et de santé qui disposent d’un service de génie biomédical pour permettre aux étudiants d’entreprendre une maîtrise comprenant un stage en milieu hospitalier ainsi qu’un projet de nature clinique. Les services biomédicaux mentionnés ci-dessous sont les lieux où les stages et les projets s'effectuent.

 

 

Les centres hospitaliers et de services sociaux et de santé

 

CHUM Centre Hospitalier Universitaire de l'Université de Montréal Hôpital Notre-Dame,  Hôtel-Dieu de Montréal et St-Luc
HGJ Hôpital général juif, CIUSSS du Centre Ouest de l'ile de Montréal  
HMR Hôpital Maisonneuve-Rosemont, CIUSS de l'Est de l'ile de Montréal  
HSCM Hôpital du Sacré-Coeur, CIUSS du Nord de l'ile de Montréal  
HSJ CHU Sainte-Justine  
ICM Institut de Cardiologie de Montréal  
CHUS Centre hospitalier de l'Université de Sherbrooke, CIUSSS de l'Estrie  
CHRTR Centre hospitalier régional de Trois-Rivières, CIUSSS de la Mauricie et du Centre du Québec  
CSSS-SJ CSSS de St-Jérome, CISSS des Laurentides  
CSSS-PB CSSS Pierre-Boucher, CISSS de la Montérégie-Est  
CSSS-L CSSS de Laval, CISSS de Laval  

DESCRIPTION
Cette maîtrise de type coopératif est d'une durée de deux ans. Elle a trois composantes qui totalisent 45 crédits:

    1. des cours
    21 crédits
    2. un stage en milieu hospitalier
    12 crédits
    3. un projet de nature clinique
    12 crédits

 



1. Plan de cours doit totaliser 21 crédits

Cours obligatoire    
GBM6112

Services de santé et hospitaliers

3
ASA6732 Évaluation des technologies de la santé 3
ou
GBM6116

Évaluation des technologies de la santé

3

GBM6126

Labos, services et équipement cliniques

 
IND6130 Processus et configuration de projets techniques 3
IND6225 Ingénierie industrielle des systèmes de santé 3
INF3405 Réseaux informatiques 3
PHY6918 Radioprotection pour le génie biomédical 3
     

2.  Stages en génie biomédical, 12 crédits (GBM 6127) 


Le but du stage est d'initier l'étudiant inscrit à la maîtrise en génie biomédical, au fonctionnement du milieu hospitalier et à la pratique du génie clinique.  Les aspects les plus importants des stages sont de:

a) l'exposer aux techniques d'usage courant; lui faire connaître les problèmes

    technologiques du milieu; l'informer des diverses facettes que la sécurité prend

    en milieu hospitalier

b) le renseigner sur le genre d'entreprise que constitue l'hôpital:  d'où viennent

    les ressources? Comment sont-elles utilisées et gérées?  Quels sont les

    processus de décision?

c) favoriser l'adaptation du stagiaire au milieu de travail multidisciplinaire;

   développer chez lui les habilités de communication nécessaire à

   l'accomplissement de sa fonction.


Fin avril, après ses examens de fin de session, l'étudiant se rapporte à l'institution de son choix (choix effectué début d'avril) pour compléter sa formation et son apprentissage en participant à divers projets et travaux représentatifs des fonctions et responsabilités de l'ingénieur clinique.  Le stage se termine vers la mi-août et un rapport de stage doit être déposé dans la semaine suivante. L'évaluatin de l'étudiant est effectuée par le personnel d'encadrement. L'évaluation des performances s'effectue principalement sur les points suivants:

   1.   capacité de comprendre rapidement un problème

   2.   capacité de solutionner les problèmes

   3.   ingéniosité des solutions

   4.   degré de formation acquise

   5.   comportement dans les relations inter-personnelles

La note est basée sur cette évaluation et la qualité du rapport de stage. 

3.  Projet dirigé, 12 crédits (GBM6903) 


Après avoir complété son stage, l'étudiant est en état d'entreprendre un projet de recherche qui origine du milieu hospitalier. Dans le milieu hospitalier, les responsabilités spécifiques de l'ingénieur biomédical s'articulent surtout autour de la gestion des équipements médicaux spécialisés et de la technologie médicale. Les projets portent donc sur un de ces aspects.

L'encadrement est fait conjointement par un professeur de l'Institut et un ingénieur ou physicien biomédical d'expérience. Le projet permet à l'étudiant d'étudier une problématique particulière et de lui apporter une solution adéquate.

Cette activité porte sur l'étude approfondie d'un problème de génie faisant partie du répertoire de projets offerts par les centres hospitaliers. Il comportera également la rédaction d'un rapport. Le projet peut être complété sur une période variant de 6 à 8 mois.

Voici les projets effectués par les étudiants depuis 2013. La plupart sont disponible sur Papyrus, le site public de dépôt de l'Université de Montréal. (https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/2620)

 

 

TITRE DU TRAVAIL DIRIGÉ

 

 

2016

 

Edwidge Hugette Dongmo ICM Les valves sans sututres dans le traitement des sténose aortique sévère.
     
Marion Alecci CIUSS-Nord de l'ile de Montréal Standardisation des données GMAO et harmonisation du Muse au CIUSS du Nord de l'ile de Montréal.
     
Nabilath Akimey CHUM Approvisionnement du nouveau centre hospitalier de l'Université de Montréal en équipements spécialisés d'électrochirurgie.
     
Nadège Léïda Gagnon CHUM Guide d'acquisition du microscopes en ORL, chirurgie plastique et reconstructive.
     
William Boulanger CIUSS-Est de l'ile de Montréal Rehaussement au niveau IIIa de l'unité néonatale de l'hôpital Maisonneuve-Rosemont.
     
Monica Lopez Rodriguez CHUM Le rôle de l’Oxygénation Extracorporelle par Membrane (ECMO) dans la réanimation cardio-pulmonaire.
     
Santana Kouao CHUM Guide d'acquisition de tables d'opération pour le bloc opératoire.
Vicky Biron CHU-Sainte-Justine Élaboration d’un modèle de gestion de risques pour le transfert des technologies médicales dans ldans le nouveau bâtiment du projet de modernisation au CHU St-Justine.

 

2015

 

Cedric Dassigli HGJ Standardisation de l'aménagement d'une unité d'endoscopie: aire de transit des équipements biomédicaux.
Raif Tinami CHU-Sainte-Justine Processus et logique d'affaire d'un système d'information en support à une démarche de qualité.
Ziad Hamze HMR Management de la qualité et certification iso9001:2008.

 

2014

 

Alexia Bouchard-Saindon ICM Évaluation du guidage magnétique et robotique de cathéter d'ablation radiofréquence.
Claudia Yano CHU-Sainte-Justine Programme d'entretien préventifs des équipements médicaux.
Mohamad Wehbi CHU-Sainte-Justine Planification d'une démarche de qualité.
Ivan Véga HG Lakeshore Revue de la situation et planification du plan triennal de remplacement.
Elise Tremblay CSSSPB État de situation pour l'application du guides des bonnes pratiques.
Shabam Saberi HMR Implantation d'un système de téléophtalmologie pour dépistage de la rétionpathie diabétique.

 

2013

 

Leila Taktak ICM Cartographie de la dose de rayon x à la peau en angiographie cardiaque.
Adrian Paez-Monroy HGJ Tomodensitométie en double énergie et analyse des données.
Benoit Nantel HMR Scénarios pour la gestion optimales des endoscopes.
Stéphanie Malo CHU-Sainte-Justine Atelier de simulation de salles témoins en soins intensifs pédiatriques et néonatologie.
Laurence Deslaurier CHUM Tracablilité des pièces de stomatologie.
Stéphanie Dejoie CHU-Sainte-Justine Projet de gestion des alarmes en néonatologie.
Christine Lafontaine HMR Mise en place des bonnes pratiques de l'ingénierie biomédicale.
Alexe Boudreau-Pinsonneault CHU-Sainte-Justine Configuration et acquisition d'équipements médicaux pour les salles opératoires intégrées.
Benoit Bastien ICM Évaluation de la chirurgie robotique en chirurgie cardiaque coronarienne et valve mitrale.
David Roberge CSSS-Trois-Rivière Quantification des inhomogeinites par effets géométrique en mamographie.
Anthony Haddad Ruis Évaluationd’un projet pilote en télésanté pour le traitement des accidents vasculaires cérébraux.
Oulalid Albaz HSC Implantation d'un système de localisation RFID.

 


AUTRES CONSIDÉRATIONS


  • ADMISSIBILITÉ / APPLICATION
    Seuls les détenteurs d'un diplôme en génie ou en physique sont admis dans cette orientation.  Les inscriptions se font à l'Université de Montréal.  Suite à une demande d'admission, une entrevue est effectuée avec le candidat pour étudier sa candidature. Le programme est contingenté.
    (Responsable:  Alain Vinet)
  • Selon la formation antérieure de l'étudiant (baccalauréat en génie autre que celui en génie biomédical de l'École Polytechnique ou baccalauréat en physique) des cours préparatoires seront exigés jusqu'à concurrence de 8 cours parmi la liste suivante :

Cours préparatoires :          

 

Notre sigle
Titre

crédits

GBM1610 Biochimie pour ingénieur 3
GBM1620 Biologie moléculaire et cellulaire pour ing. 3
GBM2330 Instrumentation et mesures biomédicales 3
GBM3000 Physiologie, systèmes et technologies 3
GBM3103 Réglementation des instruments médicaux 3
GBM3318 Principes d'imagerie biomédicale 3
GBM8570 Biomatériaux 3
GBM3720 Traitement numérique d'images médicales 3

 

  • S’il est déterminé par les autorités compétentes que 9 crédits et moins de cours préparatoires sont nécessaires, ces cours seront réalisés dans le cadre de la maîtrise mais seront codifiés hors programme. Toutefois, si plus de 9 crédits de cours préparatoires sont nécessaires, ceux-ci seront réalisés par le candidat avec le statut d’étudiant libre à l’École Polytechnique avant son admission à la maîtrise.
  • SUPPORT FINANCIER
    Un support financier est garanti lors du stage et lors du projet.

  • DURÉE DES ÉTUDES
    Il faut compter environ deux ans à temps plein pour compléter toutes les exigences requises.

    COORDONNATEUR ACADÉMIQUE
    (DOSSIERS ÉTUDIANTS ET INSCRIPTIONS)
    Institut de génie biomédical
      Alain Vinet
     
      alain.vinet@umontreal.ca
    Hôpital Sacré-Coeur CdeR

    Université de Montréal

    (514) 338-2222 poste 2582

    (514) 343-6111 poste 5358 /
    (514) 343-6357


haut de page haut de page


© 2008 - Institut de génie biomédical